logo du site des Troupes de Marine : Marsouins et Bigors l'Elite de l'Armee Francaise

 

Site
non officiel
Troupes De Marine
Troupes de Marine, Marsouins et Bigors, aujourd'hui
Vous n'avez pas tout compris ? Cette explication vous paraît un peu courte ?

PAS DE PANIQUE : Voici le mode d'emploi !!!!!!!!!!!!!!

.

.

Les forces Françaises sont divisées en 4 armées
L'armée de TerreL'armée de l'Air (Aviation)
la Marine
la Gendarmerie
L'armée de Terre est composée d'Armes et de Services, ou sont regroupés les connaissances et les savoir-faire spécialisés.

1- Les Armes

Le combat sur le front ou à l'avant est l'affaire des armes de mélée

A - Les Armes de Mélées :

L'Infanterie :

On appelle Fantassins, ces soldats qui combattent au corps à corps, qui voient l'ennemi (l'infanterie est appelée l'arme des 300 derniers mètres....), qui sont au contact direct. Ils appartiennent à l'Infanterie Motorisée quand ils se déplacent et combattent à pieds ou sont transportés par véhicule à roues blindés ou non blindés (camionnettes tactiques, VAB) sur le lieu de la bataille et qu'ils ne disposent pas de véhicule de transport blindés qui appuient leur progression. Ils appartiennent à l'Infanterie Mécanisée quand ils sont transportés en véhicules de transport blindés chenillés (AMX 10 P) et qu'ils accompagnent la progression des blindés au bénéfice desquels ils interviennent dans le cas ou des résistances seraient à réduire pour permettre le passage des chars lourds.

Les Chasseurs

Regroupant les Chasseurs mécanisés, les Chasseurs à pieds les Chasseurs Parachutistes, et les chasseurs alpins, les Chasseurs forment une subdivision d'arme de l'infanterie. Les chasseurs sont actuellement plus connus grâce aux Chasseurs Alpins qui composent l'essentiel de nos troupes de montagne, et sont spécialement entrainées pour le combat en altitude et dans des conditions climatiques difficiles.

L'Arme Blindée Cavalerie :

Ces soldats combattent à bord de leurs véhicules blindés. En fonction de leur mission ils sont regroupés dans des unités à vocation et à matériels très différents.
La cavalerie légére : ce sont les Hussards, les Chasseurs et les Spahis qui assurent avec les automitrailleuses (AML 60 ou 90) ou les blindés légers (Sagaie, AMX10 RC..) la reconnaissance des axes de pénétration, le harcelement des colonnes ennemies, le combat de rencontre
La cavalerie lourde : ce sont les Cuirassiers, les Dragons et les Chars de Combat, unités blindées disposant de chars de bataille lourds (Chars AMX 30 b2, LECLERC) qui constituent le fer de lance du corps de bataille.

.

La Légion Etrangère :

On ne présente plus la Légion Etrangère qui regroupe des engagés volontaires de tous les pays qui viennent se mettre au service de la France. Regroupés dans différents régiments qui ont chacun leurs spécialités (Paras, Génie, Infanterie, Blindés...) les Légionnaires sont une des meilleures troupes d'élite du monde............APRES l'Infanterie de Marine (Vive la Coloniale !).

.

Les Troupes De Marine

Ayant pour vocations principales, le service de l'outre mer et l'Amphibie, elles sont présentes dans tous les Départements ou Territoires d'Outre mer. Elles sont présentes également dans les pays avec lesquels existent des accords de défense, principalement en Afrique (Djibouti, Tchad, Gabon, Cote d'ivoire, Sénégal...) ainsi que dans les pays où la France rempli ses devoirs de grande puissance Liban (Finul), Cambodge, ex Yougoslavie (FORPRONU), Rwanda,..... Elles sont spécialisées dans les manoeuvres de débarquement, les posés d'assaut héliportés, et plus généralement dans les actions et combats à mener dans des conditions difficiles. Les Troupes De Marine ont leurs spécialités propres : Infanterie, Blindés, Artillerie, Logistique, Transmetteurs, Parachutistes, spécialistes santé......

Pour pouvoir combattre sur le champ de bataille, les armes de mélées ont besoins d'être appuyées et soutenues par :

B - les armes d'appui :

Le Génie (combat)

Le Génie est composé de sapeurs, qui organisent le terrain (constructions de tranchées, d'obstacles, de casemates, minage de pont, de routes..) assurent le franchissement des coupures du terrain (pont sur les cours d'eau, forages de tunnels, de sape pour detruire des fortifications...), et permettent le passage des unités du corps de bataille (déminage, destruction d'obstacles....).
Par ailleurs c'est dans cette arme que l'on trouve les spécialiste ayant à connaitre des armes spéciales (NBC, Nucléaire, Biologique, Chimique)

.

L'artillerie

L'artillerie est divisée en deux spécialités : l'artillerie sol/sol qui avec ses canons (155 GCT AUF1, 105 TR) et ses lances roquettes multiples (LRM) détruit les points d'appuis ennemis, prépare par des bombardements massifs le terrain pour les assauts des armes de mélées (infanterie et blindés) et l'artillerie sol/air qui avec ses canons de DCA (Défense Contre les Aéronefs) ses missiles (Roland, etc..) assure la couverture anti aérienne des unités terrestres amies.
L'artillerie sol/sol a aussi pour mission la mise en oeuvre du feu nucléaire dans sa composante terrestre (missiles HADES).

C - les Armes de soutien :

.

Les Transmissions

La liberté d'action du chef d'une unité de combat dépend non seulement de l'efficacité de ses armes et de la mobilité de ses moyens, mais aussi de la possibilité de recevoir ou de transmettre des renseignements, des comptes rendus et des ordres. Aujourd'hui, l'arme des transmissions est chargée de participer à la conception et à l'élaboration du système de communication fixe et mobile nécessaire à l'exercice du commmandement. Elle doit mettre en oeuvre les unités de guerre électronique et coordonner leur programme d'équipement. Enfin, elle est chargée de gérer les fréquences allouées à l'armée de terre.

L'Arme des Transmissions permet grâce à la mise en oeuvre de ses moyens radios, informatiques, et téléphoniques (RITA) la transmission des ordres. Elle est composée de spécialistes qui mettent en oeuvre des matériels très sophistiqués (PR4G) qui permettent à tous les échelons d'être informés

Sur le terrain, les transmissions mettent en oeuvre un système unique, cohérent, global et sécurisé, qui s'articule principalement en trois composantes complémentaires : La composante stratégique
Véritable système nerveux de l'armée de terre et vitale pour son fonctionnement, la chaîne des télécommunications et de l'informatique est implantée sur environ 250 sites en métropole et outre-mer. Elle assure l'interconnexion aux différents réseaux nationaux militaires et civils, et aux divers réseaux alliés des forces projetées dans un cadre national ou multinational. De plus, elle fournit, 24h/24h, 7 jours sur 7, un service fiable, sécurisé et de qualité sans le domaine des télécommunications et de l'informatique à tous les organismes de l'armée de terre ainsi qu'à certains organismes de la Défense ou d'autres ministères. Et enfin, elle participe à la conception, elle réalise ou participe à la réalisation, elle met en oeuvre et maintient les systèmes d'informatique et de communication qui lui sont confiés.

La composante tactique
Le système de transmissions, nécessaire à l'entraînement et l'engagement des grandes unités terrestres, est constitué pour l'essentiel par le réseau intégré des transmissions automatiques mobile RITA. Ainsi, une compagnie par division, un régiment de la Force d'Action Rapide et du corps européen, une brigade de transmissions à 3 régiments au 3ème corps d'armée, mettent en oeuvre le système de transmissions le plus performant. Entré en service à partir de 1983 et adopté par l'armée américaine, le RITA présente un ensemble de possibilités nouvelles : tout abonné à l'arrêt ou en déplacement peut entrer en communication en quelques secondes avec un autre abonné où qu'il se trouve, par simple numérotation sur le clavier de son téléphone ou de son poste radio.
Ce système de transmissions intègre actuellement des modules de transmissions pour forces projetées utilisant les satellites, tout en étant complété par des moyens informatiques de commandement pour les états-majors. Tout ou partie de ces moyens a été déployé, lors de certaines opérations extérieures, dans le Golfe pendant l'opération Daguet (1990), en Afrique, et actuellement en ex-Yougoslavie.

La composante Guerre Electronique Cette composante de l'arme des transmissions a pour mission de conquérir et conserver la maîtrise du champs de bataille. Elle est constituée, pour l'essentiel, d'interceptions, d'écoutes, de localisation des moyens de l'ennemi pour :

  • en préciser le dispositif et permettre leur destruction par d'autres moyens (artillerie, aviation)
  • les neutraliser par brouillage
  • leur diffuser de fausses informations pour désorganiser son commandement.
Il existe 2 régiments de guerre électronique qui appartiennent à la Brigade de Renseignement et de Guerre renseignement et de la guerre électronique ont l'occasion de servir à l'extérieur :
  • au sein de détachements tournants outre-mer (Afrique, Antilles, Polynésie...)
  • dans le cadre d'actions extérieures (aujourd'hui en ex-Yougoslavie et en Afrique)

Le Train

Rien à voir avec la SNCF ! Le Train des Equipages, créé par Napoléon 1er a pour mission d'assurer les transports (transport de troupes, transport de munitions, transport de la logistique de l'avant en général), et également de fournir des unités de circulation routière, qui jalonnent les itinéraires. L'arme du Train assure les missions de circulation routière, de transport, de ravitaillement, de mise en oeuvre de zones logistiques, de livraison par air, de transbordement maritime et de mise en place des blindés.
Ces missions s'effectuent en environnement interarme, interarmées etinteralliés. L'arme du Train est ainsi omniprésente dans la prévention des crises, le maintien ou le rétablissement de la paix et les actions humanitaires. Ellereprésente 10% des forces de projection de l'Armée de terre.

Dédiée à la logistique opérationnelle et chargée de l'organisation et de l'exécution de la manoeuvre logistique, l'arme du train est systématiquement engagée depuis 1807 sur les théâtres d'opérations.
En temps de paix, elle assure notamment les transports au profit de l'Armée de terre, et participe d'une façon significative à la reconversion des engagés, en leur assurant une formation professionnelle en liaison avec l'Association pour la Formation dans le Transport (AFT).

  • Les régiments de transport participent au ravitaillement des forces en vivres, munitions, carburants et matériels divers.

  • Le régiment de transbordement assure le chargement et le déchargement des navires dans les ports
  • ou en rade. Dès le temps de paix, il charge les bateaux destinés au ravitaillement des forces
  • outre-mer ou déployés sur des théâtres extérieurs.
  • Les unités de circulation routière facilitent et surveillent les mouvements des forces par route. Elles interviennent sur les itinéraires pour y régler la circulation des véhicules militaires, pour renseigner le commandement et les usagers et participer aux missions générales de sûreté.
  • Les unités de transport de chars permettent de déplacer des forces blindées sur de grandes distances.
  • Le régiment du Train parachutiste assure le soutien de la mise à terre des parachutistes, le conditionnement et le largage de fardeaux à partir d'avions militaires. Il charge et décharge tous les types d'aéronefs dans les aéroports.
  • Les unités de soutien des états-majors participent à l'organisation et à la défense des postes de commandement. Elles permettent au personnel de vivre, se déplacer et commander en sécurité.

L'Aviation légère de l'Armée de Terre (ALAT) :

L'ALAT à pour mission de transporter sur zone d'opération les éléments d'assaut (Hélicoptères PUMA SA330 et COUGAR AS 332) d'assurer la surveillance du champ de bataille, de mener le combat anti-char (Hélicoptères Gazelles Hot) ainsi que des missions d'évacuation de blessés au bénéfice du service de santé. De plus l'Alat effectue également des missions d'escorte des Pumas CombatSAR de l'armée de l''Air ainsi que des missions d'appui-protection au bénéfice de toutes les armes. Composés de pilotes et de mécaniciens spécialement formés pour le service des hélicoptères ils sont originaires des autres armes de l'Armée de Terre et n'appartiennent en aucun cas à l'Armée de l'Air. On trouve les unités de l'ALAT regroupés dans les unités d'hélicoptères de Combat (RHC).

Les missions dévolues aux hélicoptères dans l'Armée de Terre couvrent tout le spectre des fonctions à remplir pour engager des forces et mener le combat :

  1. Commandement
  2. Renseignement
  3. Destruction
  4. Aide à la mobilité
  5. Logistique

Commandement
L'ALAT de COMBAT est structurée de manière à mettre sur pied une chaîne de commandement de niveau grande unité. Avec les PUMA PC, elle met en oeuvre des PC tactiques projetables pour ses besoins propres d'une part, mais aussi pour les autres unités de l'Armée de Terre d'autre part. A cela s'ajoutent les missions ponctuelles d'aide au commandement : le transport d'autorité et le relais radio.

Renseignement L'ALAT peut fournir :

  • du renseignement humain par ses gazelles de reconnaissance.
  • du renseignement IR (Infrarouge) au moyen du viseur VIVIANE ou de la caméra CHLIO sur PUMA.
  • du renseignement de théâtre grâce au radar aéroporté HORIZON.

Destruction
La mission Destruction est réalisée par les Gazelles équipées de missiles (Missions à forte dominante feu telles que l'attaque, la destruction, la neutralisation), et les Gazelles canon (20 mm) dédiées à l'appui protection ou la neutralisation anti-véhicule léger ou anti-personnel. Des roquettes de 68 mm viendront bientôt compléter cet arsenal. Les appareils de l'ALAT sont équipés de missiles air-sol HOT (4 km en 17s) ou air-air MISTRAL. Le système de visée VIVIANE apporte en plus au système HOT une capacité de tir de nuit.

Aide à la mobilité
L'aide à la mobilité est assurée par les PUMA et COUGAR, sous la forme de : Missions d'hélitransport Missions d'héliportage ou d'assaut avec des commandos dans la profondeur d'un dispositif adverse.

Logistique
Les trois fonctions de la logistique sont représentées au sein des unités aéromobiles : Maintien en condition Ravitaillement Santé

Ces fonctions sont assurées également par les PUMA et les COUGAR, essentiellement sous la forme de missions d'hélitransport.
Le Matériel

Cette arme (service avant 1974) assure le soutien, l'approvisionnement, la réparation et la récupération des matériels utilisés : armement, armes spéciales, véhicules, transmissions, télécom, etc....

Il existe également dans la composante terrestre de l'armée Française, des regroupements d'unités spécialisées : les Services

2- Les Services

Le Commissariat de l'Armée de Terre (anciennement : L'Intendance) :

Ce service assure au bénéfice de l'armée de terre, le ravitaillement en vivres, effets d'habillement, matériels hors armement et véhicules. il assure également la surveillance administrative et comptable des unités.

.

Le Service de Santé

Il assure le ramassage, le triage, l'évacuation, le traitement des blessés et des malades sur le champ de bataille. Il monte les hopitaux de campagne, en assure le fonctionnement.

Le Génie (Travaux)

Il construit, entretien, modernise et gère le domaine immobilier militaire.

Les Essences

Il assure le ravitaillement en carburants, lubrifiants. En situation "guerre" il met en place les oléoducs, les groupes de pompage etc...

Et maintenant, je vous vois venir.....! Vous aller m'envoyer des messages désagréables en me disant : vous en avez oublié ! Et bien non voici ceux que vous n'avez pas vu plus haut, et pour cause ! Explications :

Les Parachutistes :

Les Parachutistes contrairement à ce que l'on croit, ne forment pas une arme : c'est une spécialité. En effet, les parachutistes représentent une spécialité dans chaque arme (et même dans certains services). ils sont regroupés au sein de la 11eme Brigade Parachutiste .

Voici les régiments paras avec la correspondance d'appartenance :

Infanterie : Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP)
Arme Blindée Cavalerie : Régiment de Hussards Parachutistes (RHP) et Régiment de Dragons Parachutistes (RDP)
Troupes de Marine: Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine (RPIMa)
Artillerie : Régiment d'Artillerie Parachutiste
Génie : Régiment de Génie Parachutiste
Train : Régiment du Train Parachutiste
(NB : Les anciens Régiments Parachutistes de Commandement et de soutien étaient composés en majorité par des Parachutistes d'Infanterie de Marine)

La Gendarmerie :

Comme nous l'avons vu au début, la Gendarmerie est une Armée à part entière qui n'appartient pas à la structure de l'armée de terre proprement dite. Elle assure des missions diverses qui font sa spécificité :
Missions administratives : maintien de l'ordre, assistance et secours, circulation routière, police administrative.
Missions judiciaires
Missions militaire : Défense opérationnelle du territoire, Préparation de la mobilisation, Police militaire.


LES "FARFADETS" QUI ILLUSTRENT CETTE RUBRIQUE
SONT UNE CREATION ORIGINALE DE
CAELUS
tous droits réservés.

Commentaires, critiques, demandes d'informations
contact :administrateur du site non-officiel des Troupes De Marine

Retour au Menu
'TDM Aujourd'hui'