logo du site des Troupes de Marine : Marsouins et Bigors l'Elite de l'Armee Francaise

 

Site
non officiel
Troupes De Marine
Troupes de Marine, Marsouins et Bigors, aujourd'hui

Le Marsouin

Petite étude sur son caractère et son état d'esprit

Chacun sait qu'on appelle marsouins (ou bigors pour les marsouins qui tirent au canon) les hommes des Troupes de Marine.
En France, dans l'armée de terre. le marsouin est tout à la fois très connu il agace et est peu compris - il dérange.
L'ancre de ses épaulettes permet encore de l'identifier au premier coup d'oeil, mais sa cravate noire, qui le singularisait en d'autres temps, a été adoptée. par tous. Peut-être pour permettre à ceux qui n'en sont pas de s'y croire.
Le pékin lui demande souvent s'il appartient à la Marine -hypothèse par ailleurs assez agréable à envisager. Il doit alors expliquer que la « coloniale » ne faisant plus partie du vocabulaire politiquement correct, il a été obligé d'en revenir aux sources de son histoire, les compagnies de la mer.
Quant au biffin, il s'interroge toujours, à la manière de Montesquieu. sur le « comment Peut-on être marsouin ? » : voilà en effet une arme vouée régulièrement à la disparition. et ce depuis des lustres.
Le marsouin est très connu, il a un profil de client pour agences de voyage. Il paraît qu'outre-mer il est grassement rémunéré, se prélasse à l'ombre des cocotiers, partagé entre les délices, de l'anisette et ceux du tourisme exotique. Servi par des cohortes d'employés locaux payés a coup de lance-pierre, il mène la grande vie tout en se faisant construire dans sa villégiature de repli futur, une propriété avec piscine.
L'idée du marsouin voyageur de luxe aux frais de la République est tout bonnement insuportable à ses Pairs car elle viole le Principe de l'égalité républicaine. Il convient donc de mettre fin.

Mais il est difficile de tuer le marsouin car il est assez résistant. Va donc pour supprimer l'eau du bocal : désormais le marsouin fera comme tout le monde, on lui donnera une gorgée d'eau de temps à autre, et les autres se transformeront en marsouin avec cravate noire.
Par ailleurs, sur le territoire métropolitain, le marsouin reste incompris, car c'est en fait un drôle d'individu.
D'abord il ne rêve que de partir ou repartir déambuler aux quatre coins du monde, apparemment peu sensible aux charmes de son jardin ou à la saine routine qui régule la vie de garnison.
Sur le plan strictement professionnel il a la prétention d'appartenir à l'élite, aux opérationnels. et de pouvoir faire au moins aussi bien que ceux qui se sont voués aux grandes batailles continentales Il a par ailleurs une marotte, qu'il appelle d'un drôle de nom : l'amphibie.
Etre hybride, il aime la mer et ses horizons et d'aucuns pensent que ballotté par l'histoire, il s'accroche à l'amphibie comme à une bouée, pour continuer à flotter sur les eaux tumultueuses de l'armée de terre.
Tout ceci serait un peu accessoire, si le marsouin n'était pas aussi envahissant.
Son profil d'explorateur séduit bien des malheureux qui n'ont rien compris aux choses importantes de la vie militaire. Ce qui fait que le marsouin recrute,et recrute bien, avec une fâcheuse propension à attirer les premiers du classement.
Il y a là, très carrément, concurrence illégale, comme ailleurs dans notre bonne France. C'est pourquoi le comité de contrôle de concurrence de l'armée de terre se charge de résoudre le problème et de faire enfin triompher la justice.
Et pourtant, le marsouin a bien quelques amis, qu'il s'est fait au gré de ses pérégrinations sur les théâtres exotiques comme sur ceux qui le sont beaucoup moins.
S'il se tire volontiers la bourre avec le légionnaire, il sait que l'estime est réciproque et l'honneur toujours sauf avec les képis blancs, qui ont les mêmes aspirations et rêvent des mêmes aventures. Accueillant, le marsouin fraternise volontiers, dès lors que ses hôtes lui font la grâce de partager son esprit de disponibilité et d'ouverture sur le large, sa foi dans son métier.
Tolérant, il concède bien volontiers, que des gens bien, il y en a un peu partout dans le vaste monde.
On peut ainsi se demander si le marsouin agace ou dérange parce qu'il est une référence et qu'il le sait? Il a su faire évoluer la vieille maison de commerce. Il cherche la performance dans la qualité et la modernité il gère sa pub tout en laissant toujours au client le soin d'apprécier le produit.
Obstiné et pragmatique, il sait s'adapter et sait qu'aujourd'hui bien faire et faire savoir sont indispensables pour vendre les bons vins.

Cet article qui à ravi l'administrateur du site, a été écrit par un Marsouin de la 9eme BLBMa, et publié dans l'Ancre d'Or n°311.

Pour accèder aux qualité foncières des TDM cliquez ci-dessous sur la qualité qui vous interesse....

Retour au Menu
'TDM Aujourd'hui'
Commentaires, critiques, demandes d'informations
contact :administrateur du site non-officiel des Troupes De Marine