Le Musée des Troupes de Marine - FREJUS -

Créé en 1981, le musée s’est développé grâce au soutien de l’association des amis du musée, qui a permis la construction de deux premières extensions et le doublement de sa surface initiale pour la porter à près de 2000 m2. Le projet d’une troisième extension est à l’étude.

Musée d’histoire, de sciences et techniques, d’art et traditions militaires, mais aussi d’aventures humaines, le musée des Troupes de marine présente une évocation illustrée aussi bien par des biens muséaux très diversifiés que par des archives ou des documents iconographiques. L’histoire de l’Arme qui a donné ses empires coloniaux à la France et qui est, aujourd’hui, l’Arme des spécialistes du service outre-mer, sert de fil conducteur à l’histoire de la France d’outre-mer évoquée à grands traits.

A travers la présentation des collections (plus de 7 000 numéros à l'inventaire) apparaît l'âme des Troupes de marine notamment grâce aux figures quasi-légendaires qui ont écrit la « geste coloniale ». La dimension humaine de l'action de l'Arme est représentée par exemple par l'œuvre des médecins coloniaux qui ont soulagé l'Homme de ses maux endémiques, le rôle des premiers marsouins pour enrayer l'esclavage, les tâches variées, obscures et souvent routinières exécutées par chacun au cours de sa carrière que celle-ci fût glorieuse ou banale.

Le musée rappelle ce qu'a été la Coloniale dans son sens le plus large, au début du XXe siècle : une véritable pépinière de chefs. Les Galliéni, Joffre, Lyautey, Marchand, Gouraud, Mangin qui, après les jours sombres suivant la défaite de 1870 et selon le mot de Martial Doze «...donnèrent au pays des raisons nouvelles de s'émouvoir et de s'enthousiasmer en jetant à ses pieds des empires et des royaumes...» , ne furent-ils pas la providence du pays au moment de la Grande Guerre ?

Le musée est implanté à Fréjus, pôle de la mémoire des Troupes de marine au même titre que Bazeilles en Ardennes avec son musée de la dernière cartouche et son ossuaire. Fréjus est en effet la véritable plaque tournante des Troupes coloniales en métropole. Un cimetière où furent enterrés plus de 10 000 militaires venus des colonies, des monuments de caractère exotique (pagode et mosquée) rappellent le souvenir des camps du Sud-est. Ces derniers furent pendant un demi-siècle des lieux d'hébergement et de transit et surtout des centres de formation, d'instruction et de perfectionnement qui furent créés en 1915 à l'initiative du général Gallieni.

Un hommage particulier est rendu au combattant d'outre-mer, dont les preuves de son dévouement et d'attachement à la France ne se comptent plus. Sous l'Ancre d'Or ils écrivirent des pages d'histoire que les Troupes de marine n'oublient pas.

Le musée propose également des activités culturelles :
- le cycle annuel des conférences,
- les expositions temporaires,
en 1998 « Les méharistes coloniaux », en 1999 « Les travailleurs sénégalais de la Grande Guerre 1914-1918 », en 2013 « l'artillerie de la marine du XVIIe au XIXe siècle » .
- le salon de peinture qui se déroule chaque année sur un thème différent .
En 1998, le salon a eu pour thème « l'Afrique blanche, l'Afrique du nord, et le Sahara » , en 1999 « Femmes d'Outre-Mer », en 2000 « L'eau », en 2008 « Hommes et femmes militaires outremer ».

Le musée appartient à l'Etat (ministère de la Défense). Le général, Directeur du ENSOME en assure désormais la tutelle. Il est secondé sur place par un conservateur, le chef de bataillon ROUDIER.
Ce musée est rattaché au Groupement de soutien de la base de défense de Draguignan qui en assure le fonctionnement et la gestion.

Horaires d'ouverture :
L'accès au musée est totalement gratuit. L'accueil y est assuré par 2 marsouins ou bigors en tenue, envoyés à tour de rôle par tous les régiments de l'arme, la relève s'effectuant tous les 15 jours..
Les horaires d'ouverture sont les suivants du :

Contact : L'Association des Amis du Musée des Troupes de Marine (AAMTDM) fait vivre le musée depuis 20 ans ainsi que le Centre d' Histoire et d'Etude des Troupes d'Outre-Mer (CHETOM) plus récemment.
Vous pouvez contribuer à cette action en adhérant à :
Association des Amis du Musée des Troupes de Marine
Pagode du Camp Colonel Robert
BP 10 - 83601 FREJUS CEDEX
Tél. 04 94 40 76 05

Accéder au Site Internet de l'association des amis du Musée des Troupes de Marine

Désormais, et à de rares exceptions près, le seul moyen d'être membre de l'AAMTDM est de cotiser à la Carte du Marsouin qui comporte un volet " Mémoire ", l'adhésion automatique à l'AAMTDM

Retour au Menu
'Structures officielles'

Commentaires, critiques, demandes d'informations, contact :
Pour la FNAOM-ACTDM cnttdm@orange.fr
Pour le site internet administrateur du site