logo du site des Troupes de Marine : Marsouins et Bigors l'Elite de l'Armee Francaise

 

Site
non officiel
Troupes De Marine
Ressources Graphiques et Audiovisuelles, Chants en fichiers MP3, Logos, Videos et clips de presentation  des Troupes de Marine
La popote et tout particulièrement celle des lieutenants, est le lieu où se cultivent et se perpétuent certaines traditions moins solennelles mais dont l'importance ne saurait être mésestimée, ne serait-ce que par le sens d'un certain cérémonial, d'un certain goût du panache, qu'elles développent.

Le Fanion

Le fanion se trouve sur la table des Lieutenants devant leur président.

- Levé...le règlement de popote est appliqué.

- Baissé... c'est la détente.

La Poussière

La poussière est une petite cérémonie qui semble tirer son origine d'une coutume de l'Armée d'Afrique et notamment des colonnes mobiles qui arpentèrent le Sud en tous sens. L'eau était rare, parfois plus que le vin. Aussi, certains soirs, quand on avait le loisir de dresser le couvert, prenait-on le temps de rincer les verres poussiéreux avec une goutte de vin... que l'on se gardait bien de jeter !

 

Le cérémonial traditionnel correspond aux commandements suivants :

- Préparez vous pour la poussière !

Chacun s'assure que son verre contient un peu de vin rouge en général.

- Attention pour la poussière !
- Garde à vous
- La main au godet
- Le godet à 2 doigts des écoutilles
- Pour la poussière...

- ...Envoyez !

Chacun fait cul sec

Nota : Dans la colo, on n'est pas dans la cavalerie...donc ceci s'éxecute assis et non debout, et inversement....

Puis, le popotier, ou le maître de chant, entonne "Les biffins", précédé ou non du refrain de l'unité.

Les Biffins  

Le biffin c'est le militaire des autres armes. L'appellation vient du XIXe siècle quand marins, Marsouins et Bigors, fiers de leur tenue impeccable, dont ils étaient d'ailleurs propriétaires, reprochaient aux soldats de l'armée de terre d'être habillés comme des chiffonniers ou biffins en argot. Par égard spécial pour leurs vieux compagnons de route et de combat, Marsouins et Bigors n'ont jamais appelé ainsi les Légionnaires. Dans les cas graves et sous le coup d'une juste indignation, le biffin peut devenir un "cul rouge", en raison de la couleur du fond de son képi, pâle reflet de son ancien pantalon. Par tradition, dans les Mess et popotes de l'Arme, le premier coup de rouge du repas est précédé de la ritournelle "les biffins..." :

 

Les Biffins

Les biffins c'est comme les homards
Quand c'est cuit c'est rouge
Respectez l'armée Coloniale
Qui boit du vin rouge.

Putain d'biffin qu'as tu, as tu d'la merde aux fesses
Putain d'biffin qu'as tu, as tu d'la merde au cul.
Si t'en as pas t'en as eu, biffin d'la merde aux fesses
Si t'en as pas t'en auras, biffin d'la merde au cul.

Le Menu

Le popotier lit le menu, traditionnel dans tous les mess et popotes d'officiers de l'Armée Française, avec une légère variante propre à la Coloniale.

Vos gueules là-dedans,
Mon ... (grade du président),
Nobles invités (éventuellement),
Messieurs,

 

Voici le menu en date du ..., de l'an de grâce ...
MENU

Bon appétit mon ... (grade du président),
Bon appétit messieurs ;
Foutez vous en plein la gueule,
Que la première bouchée vous régale,
Que la dernière bouchée vous étouffe,

Et ce dans l'ordre hiérarchique inverse afin de faciliter, par là le jeu normal de l'avancement dans l'armée française en général et dans les Troupes de Marine en particulier, ce dont je serai le dernier et Ô combien indigne bénéficiaire.

Les personnes présentes répondent :

"Mort à ce cochon de popotier, et qu'il en crève, que le cul lui en pèle ".

Variante : Le Popotier est un animal à poil laineux : à poil les noeuds, ...(ad nauséam)

 

 

 

Retour au Menu
'Humour'