La campagne de l'île d'Elbe - 17-18-19 juin 1944

"Le plus dur de tous les débarquements en Méditerranée", effectué le 17 juin 1944 à partir de la Corse, par les 4e, 6e, 13 Régiments de Tirailleurs sénégalais, le RICM, le Régiment d'Artillerie Coloniale du Maroc, le 71e Bataillon du Génie, les 171e et 172e Compagnies de Transport et le 25e Bataillon médical.

"Aux yeux du monde, il fallait confirmer la renaissance de l'Armée française après les campagnes de Lybie et d'Italie en neutralisant cette île d'Elbe qui était un point stratégique majeur pour les opérations en cours en Italie...

L'objectif était solidemment tenu par 3 000 Allemands et 400 Italiens, qui, par un feu nourri à partir des blockhaus bloquaient toute progression...Et pourtant, pendant trois heures entières de 4 à 7 heures à Marina di Campo, la 9e DIC allait inexorablement gagner mètre par mètre, à travers les réseaux de barbelés, le terrain qui la séparait des premières défenses. Les pertes étaient lourdes, mais, le 17 au soir, la moitié de l'île était conquise.

Le 18 juin, puis le 19, dans un irrésistible élan, les marsouins bousculaient les derniers ennemis à Monte San Martino, au Rio Marino, à Elba...

Le 20, l'île était aux mains de la 9e DIC.

"Elle avait perdu plus de 200 des siens mais fait plus de 2 300 prisonniers. Fière et forte de ce premier succès, elle était prête pour libérer la France.

L'Ancre d'or n° 251 - juillet-août 1989
Extrait du discours du général Salaün commandant la 9e DIMa

NB "Chaque année, le 17 juin, le récit de la conquête de l'île d'Elbe par le 9e Division d'Infanterie Coloniale sera lu dans tous les régiments de la 9e Division d'Infanterie de Marine"

Précédent

Commentaires, critiques, demandes d'informations
contacts : administrateur - rédacteur
du site non-officiel des Troupes De Marine