logo du site des Troupes de Marine : Marsouins et Bigors l'Elite de l'Armee Francaise

 

Site
non officiel
Troupes De Marine
La tradition c'est  un «devoir de mémoire», l’affirmation d’une identité collective, des références de comportements individuels et collectifs.

L'Ancre d'Or Symbole des Troupes de Marine

"Objet de marine connu depuis la plus haute antiquité, l'ancre devient le symbole de l'espérance avec les premiers chrétiens. Elle apparaît sur les uniformes des marins français dès la fin du 18e siècle. Les Troupes de Marine l'adoptent au même moment". (1)

Un peu d'histoire

1772 : Une ordonnance royale prévoit le port de l'ancre sur les tenues des régiments des ports constituant le corps royal de la marine, implanté à Toulon, Brest, Rochefort, Saint Malo, Bordeaux, Le Havre, Bayonne et Cherbourg.
1900 : L'ancre est portée par l'Infanterie Coloniale, l'Artillerie Coloniale porte la grenade et l'ancre ne figure que sur ses boutons.
1916 : Les Bigors adoptent l'ancre surchargée de la grenade.
1919 : Tous les Officiers portent l'Ancre d'Or au képi.
1920 : L'ancre entrelacée d'un câble devient l'insigne commun des Troupes Coloniales.
1933 : Les artilleurs ne portent plus la grenade.
1935 : L'ancre figure seule sur les brassards des officiers d'état-major des grandes unités coloniales.
1939 : Un texte officiel précise que "l'ancre est entrelacée d'un câble qui se présente sous la forme d'un S renversé".
1945 : L'Ancre est sur tous les attributs du soldat de marine : képi, pattes de jeuneaux et d'épaule, insigne de collet, bouton, insigne de manche, insigne de régiment et grade d'unité. Alors que le reste de l'Armée de Terre s'attache à identifier les régiments par leur numéro.
1953 : Homologation d'une Ancre dite de tradition par le Service Historique de l'Armée de Terre - SHAT, (double enroulement).
1962 : Création du béret des TDM (simple enroulement), réglementé par l'Intendance.
1985 : Ancre dite de tradition réglementée par le SHAT et imposée pour l'homologation des fanions (double enroulement).
1990 : - La couleur écarlate de l'Artillerie devient bleu marine pour les écussons de collet métallique.
- Mise en place de l'Ancre à simple enroulement sur les collets métalliques et les boutons des vareuses Terre de France (commissariat).
Aujourd'hui l'Ancre d'Or est l'unique signe distinctif des Troupes de Marine. Qu'ils servent dans l'Infanterie blindée, mécanisée ou parachutiste, dans les Transmissions ou dans l'Artillerie, tous les Marsouins et Bigors arborent depuis 1990 sur leur tenue Terre de France, l'Ancre d'Or sur fond bleu marine. Au sein des Armées ce symbole est renforcé depuis que la Marine nationale a abandonnée l'ancre comme logo pour la remplacer par la proue bleue blanc rouge d'un navire de guerre.

Un peu de symbolique


Pour identifier une culture d'arme...

Depuis l'ancien régime, cette ancre des Troupes de la Marine, devenues Troupes Coloniales puis Troupes d'Outre-Mer avant de s'appeler Troupes de marine, fut représentée de diverses manières. Avec ou sans câble, avec ou sans numéro d'unité, avec ou sans bombarde, avec ou sans grenade, associée ou pas à une chimère... l'ancre s'impose toujours comme le symbole d'une culture d'arme, liée entre autres au rêve d'aventure, aux lointains horizons, à la connaissance de l'étranger bref, à l'image des soldats d'élite appelés par devoir sur tous les points du globe. Flottant sur les drapeaux et les fanions, portant haut sur les couvre-chef et les les tenues, l'Ancre accompagne le soldat du désert comme celui de la jungle, sous toutes les latitudes du globe. Ainsi, elle s'associe naturellement à l'iconographie du domaine colonial puis à celle de l'outre-mer

.

Deux Ancres réglementaires

Les restructurations, l'évolution des missions expliquent les transformations et les actualisations du dessin de l'Ancre. Aujourd'hui deux textes réglementaires décrivent deux ancres des Troupes de Marine qui se ressemblent mais s'opposent sur un détail, l'enroulement du câble :

L'Ancre du Service Historique de l'Armée de Terre (SHAT)
L'instruction no685/DEF/EMAT/SH du 21 juin 1985 relative au patrimoine de tradition des unitées de l'Armée de Terre. Le câble s'enroule deux fois autour de la tige et ressort par le dessous du bras gauche. Ce modèle est le plus proche de celui des marins à double enroulement. Cependant l'ancre de la Marine nationale est frapée par l'organeau à gauche.

L'Ancre du commissariat de l'Armée de Terre
L'instruction no 10200/DEF/DCCAT/AP/RA du 27 juillet 1990 relative aux tenues et uniformes des militaires des Armes et services de l'Armée de Terre. Le câble s'enroule une seule fois autour de la tige et ressort sur le dessus du bras droit de l'Ancre. Cette Ancre est aussi réglementée pour les insignes de cols des tenues, les boutons et les képis.


Un ou deux tours : un jour il faudra bien choisir...

D'une manière générale, le problème de contre-sens (au propre et au figuré !) du câble n'intéresse pas le Marsouin ou le Bigor. Ces derniers se reconnaisaient tout simplement à travers une Ancre d'Or encâblée. Peu importe que ce câble apparaisse dessous ou dessus, a senestre ou à dextre, s'enroule comme un serpent de mer, une ou deux fois autour de la tige. Il serait cependant souhaitable, d ans le cadre du renouvellement des textes concernant la symbolique, que le Service Historique des Armées (SHAT) s'accorde avec le Commissariat afin qu'un seul modèle d'Ancre soir réglementé. on pourrait imaginer que l'Ancre portée sur nos vareuses et sur nos képis (no 2) soit proposée comme modèle. En effet, cette Ancre à un seul enroulement ne renie pas l'origine Marine de notre Arme, mais elle s'en distingue singulièrement. Elle est ainsi la plus terriene des Ancres et marque le mieux l'originalité et la personnalité des Troupes de Marine.
Chef de Bataillon T. Maloux
Chef de la division communication et tradition du CMIDOME

Références : IM no 10200/DEF/DCCAT/AP/RA du 27.07.90, IM no685/DEF/EMAT/SH du 21.06.85, Archives du musée des TDM, Un rêve d'aventure, Ed. Lavauzelle 2000 et Les insignes des TDM par M. Vaudable, Ed. SHAT

Retour au Menu
'Le saviez-vous ?'
Commentaires, critiques, demandes d'informations
contact :administrateur du site non-officiel des Troupes De Marine