logo du site des Troupes de Marine : Marsouins et Bigors l'Elite de l'Armee Francaise

 

Site
non officiel
Troupes De Marine
La tradition c'est  un «devoir de mémoire», l’affirmation d’une identité collective, des références de comportements individuels et collectifs.

Et au Nom de Dieu, vive la coloniale......

Les Marsouins et les Bigors ont pour saint patron Dieu lui-même. Ce cri de guerre termine les cérémonies intimes qui font partie de la vie des régiments.
Ancre réglementaire des Troupes De Marine

L'Ancre d'or

L'ancre de Marine, encablée en sens inverse de celle portée par les marins est l'attribut de la coloniale. L'ancre apparut pour la première fois sur les uniformes du Corps Royal de la Marine, qui comprenait les huit régiments des ports, le 18 juin 1772. Elle ne fut adopté réglementairement qu'au cours du 19eme siècle, sous la pression des Marsouins et des Bigors qui y tenaient tellement qu'ils finirent par obtenir son adoption par le haut commandement comme insigne de l'arme.
Logo des Troupes De Marine

Le Logo des Troupes De Marine

L'Arme des Troupes De Marine est la seule à posséder un Logo qui lui soit propre. Ce signe distinctif se retrouve de plus en plus tant dans les publications, que sur les Matériels dérivés....
Fantassin colonial en tenue de défilé avec képi, épaulettes et ceinture de tradition

Le Képi

Il est remis solennellement aux jeunes engagés. Il est porté par les cadres lorsqu'une autre coiffure n'est pas prescrite. Il porte l'ancre, symbole de l'arme. Il doit donc être respecté. Il est de couleur "Bleu-nuit" et non noir.
Quand il n'est pas sur la tête, on ne le place jamais de façon à en montrer la coiffe, mais l'ancre à l'endroit, dans le bon sens et en avant. Son entretien doit être fait avec soin : jugulaire nette, visière horizontale.

Les épaulettes de tradition

Elles sont d'or pour les officiers et les sous-officiers, de laine jonquille pour les militaires du rang. Elles étaient autrefois le signe des troupes d'élite.

La Ceinture de tradition

Elle est rouge. Elle était autrefois, en principe, la couleur spécifique des troupes indigènes.

Les éperons d'or

Les officiers de l'infanterie de marine "montés" (c'est à dire servant dans une unité utilisant des chevaux, ou actuellement des véhicules blindés) ou pratiquant l'équitation ont le privilège de porter des éperons d'or.
La tradition veut que la reine Victoria d'Angleterre ait demandé cette faveur pour eux à l'empereur Napoléon III pour honorer l'arme, après la bataille de Balaklava en Crimée (1854) où l'Infanterie de Marine sauva l'armée britannique de la destruction.

Les "Biffins"

Les Marsouins et les Bigors appellent ainsi les militaires des autres armes (la biffe...).
L'appellation est née au 19eme siècle quand Marins, Marsouins et Bigors, fiers de leur tenue impeccable (dont ils étaient propriétaires), reprochaient aux soldats de l'armée de terre d'être habillés comme des chiffonniers (biffin en argot).
Sans doute par égard spécial pour leurs vieux compagnons de route et de combats de tous les champs de batailles, Marsouins et Bigors n'ont cependant jamais appelé ainsi les légionnaires..... >

Les couleurs de tradition des Troupes de Marine

Ce sont le bleu et le rouge. On les trouvait dans la vieille tenue de l'infanterie de marine. Elles sont conservées sur les fanions et sur les écussons.

L'Hymne de L'Infanterie de Marine

Composé en 1896 par Paul Cappe, chef de fanfare au 3eme RIMA à Rochefort, sur des couplets du général Frey, cet Hymne évoque le passé prestigieux de l'arme et s'est rapidement imposé comme marche officielle des Troupes De Marine.
Par tradition, il est exécuté, chanté ou écouté au garde à vous.

La fête des Troupes De Marine

Elle est célébrée à l'occasion de l'anniversaire des combats de BAZEILLES . Ce village qui a été 4 fois repris et abandonné sur ordres, les 31 août et le 1er septembre 1870.
A cette occasion, le récit du combat de la division bleue (°) du général de Vassoigne est évoqué avec solennité et notamment l'épisode de l'épicerie Bourgerie, la fameuse maison des "dernières cartouches".
(°) "La Division Bleue" - Pourquoi bleue ? Parce que dépendant alors du ministère de la Marine. Tous les personnels portaient alors une tenue bleue (de la Marine) alors que ceux de l'armée de terre (dépendant du ministère de la Guerre) étaient dotés de tenues plus voyantes.

Commentaires, critiques, demandes d'informations
contact :administrateur du site non-officiel des Troupes De Marine

Précédent Menu Suite