Les uniformes des Troupes de Marine

Cipahis

Historique

C'est en 1737 que le gouverneur de Pondichéry recrute un corps de fantassins indigènes, dénommés Cipaye ou Cipahis, au profit de la Compagnie française des Indes Orientales. Ils sont plus de 10 000 sous les ordres de Dupleix en 1750. Licenciés en 1793, après la perte des Comptoirs français en Inde, ils seront rétablis, à quatre compagnies, lors de la Restauration en 1815. A partir de 1907, le corps des Cipayes est rattaché à la Gendarmerie. Il sera définitivement dissous en 1954.

Uniforme

Vers 1740 : Il (Dupleix) leur donna ensuite un uniforme (la cabaye), les assujettit à une discipline en rapport avec leurs moeurs et les fit manoeuvrer à l'européenne.

Vers 1773 : L'uniforme fut réglementé de la manière suivante : Soubreveste de drap bleu, avec collet, revers et parements jaunes. Veste et gilet de toile blanche. Culotte de toile blanche allant jusqu'aux genous, bordée en bleu. Toque blanche. Le bouton était blanc et timbré d'une ancre. Sous les armes, le cipaye avait pour chaussure une espèce d'espadrille à la manière corse.

Vers 1783 : La forme d'habillement fut conservée, avec cette différence que le drap était rouge et que les parements, revers et collet portaient les marques distinctives du régiment européen auquel le bataillon appartenait.

Vers 1802 : L'uniforme comportait :
Un habit de drap vert, avec collet, revers et parement rouges. Gilet croisé. Culotte de toile blanche brodée aux genous. Jarretières rouges. Ceinture de toile bleue. Toque blanche. Le bouton était jaune, timbré d'une ancre, et portait pour légende les mots : République française. Ce décret ne reçut momentanément aucune exécution par suite de la prise de Pondichéry et de la perte des établissements français dans l'Inde.

Vers 1867 : L'uniforme comprenait :
Une veste turque en drap bleu de roi. Un pantalon de toile bleue. Un gilet de toile garance, bordé de noir. Une ceinture tricolore. Un turban blanc, rayé de rouge. Un chéchia (petite tenue). Un phécy, en drap garance, avec gland et frange bleus pour les topas.

Vers 1884 : Les officiers d'infanterie de marine conservent leur tenue; celle des indigènes est déterminée ainsi :
Officiers. - Veste turque en drap bleu, avec ornement en soutache d'or en grande tenue, sans ornements en petite tenue. Noeud hongrois comme marque distinctive de grade. Pantalon turc, pour la grande tenue, en alpaga garance, avec plis sur le devant et sans bandes; pour la petite tenue, pantalon en mérinos bleu, sans plis et avec bande écarlate. Gilet de forme turque, en alpaga garance, avec tresses d'ornement en or et soie bleue, et ceinture en tissu de soie jaune rayé de rouge. Chéchia en drap amarante, gland et franges en or pour la grande tenue, en soie bleue pour la petite tenue. Ceinturon et armement comme pour les officiers d'infanterie de marine.

Troupe. - Veste en drap bleu de roi, bordée de drap garance, avec les mêmes marques distinctives de grade que dans l'infanterie de marine. Pantalon turc en toile garance avec les soutaches aux poches pour la grande tenue, en coton bleu pour les exercices et les corvées. Gilet turc en toile garance, bordée de noir et ceinture tricolore en toile. Chéchia avec gland et franges en coton bleu. Buffleterie blanche entretenue à la terre à pipe.

Armement avec les armes du modèle le plus nouveau existant dans la colonie.

Iconographie

1802 1802 1802-1817 1814-1824

261 : Corps des Cipayes, Officier européen. 1802

262 : Corps des Cipayes, Grenadier. 1802

130 : Corps des Cipayes - créé en 1802 - réorganisé en 1817 - 1. Officier européen, 2. Grenadier indien

217 : Cipaye avec la tenue portée entre 1814 et 1824

CORPS DES CIPAYES CREE EN 1802 - REORGANISE EN 1817 (PONDICHERY)
130.1 : Officier européen :Shako noir, galon du haut, plaque, tour du pompon or. Habit vert foncé. Le col, les revers, les retroussis, les passepoils des poches rouges. Epaulettes, boutons, dragonne or. Porte sabre blancs, cors des retroussis or. Veste et culotte blanche. Cravate noire. Sabre à double tranche. Hausse-col à ornement argent. La cravate est à liseré blanc. [Valmont #063]
130.2 : Grenadier Indien : Toque rouge brun, bandeau vert. Habit vert, col, épaulettes, revers parements, retroussis rouges. Bouton cuivre. Equipement cuir noir. Ceinture bleu clair. Caleçon blanc brodé, ruban rouge. Cordons des sandales rouges. Sandales en cuir brun. Le rouge est cramoisi. [Valmont #063]

  1817 1820 1867 1880

131 : Cipahis

307 : Cipaye. 1817

354 : Cipaye. 1820

312 : Cipaye (Topas). 1867

316 : Cipaye. post 1880

1889 1889 1890 1898 1898

129 : Officier de Cipahis (indigène) grande tenue. 1889

129 : Daniel, tirailleur cipaye

356 : Cipaye. 1890

264 : Cipaye en grande tenue. 1898

338 : Cipahis de l'Inde. 1898

338 : Veste bleue à galons rouges; gilet et pantalon rouges à ornements noirs; guêtres blanches; ceinture rouge; chéchia rouge.

Sources

Retour

Commentaires, critiques, demandes d'informations
contacts : administrateur - rédacteur
du site non-officiel des Troupes De Marine